Actu

Quelle est la tuile la moins désordonnée ?

A voir aussi : Déplacement et ballade en moto

Dans le rapport de prix et de qualité, les carreaux de céramique sont la meilleure option pour la finition du sol dans la cuisine, et donc le plus populaire. Découvrez comment choisir le bon carrelage en suivant les informations de nos clients et obtenir des idées pour la conception du sol à partir de la sélection d’intérieurs photo.

Avantages et inconvénients du carrelage dans la cuisine

Les carreaux de céramique ont beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients :

A voir aussi : Quelle est la meilleure huile pour les frites ?

  • En raison de ses propriétés lisses et antistatiques, il est très facile à nettoyer et n’a pas peur des détergents agressifs.
  • Peut être en bon état pendant au moins 15 ans.
  • Tolère stoïquement à la fois les inondations et la cuisson, et les changements de température (contrairement au bois/stratifié).
  • Vous permet de réparer le sol localement, en remplaçant uniquement les zones endommagées.
  • Céramique/ Les carreaux sont moins chers que le grès cérame, le parquet et les planches de bois, et encore plus en pierre, mais peuvent imiter adéquatement les textures des matériaux naturels.
  • Une variété de couleurs, de textures, de tailles de carreaux et de motifs de maçonnerie vous permet de créer un design de sol unique et même corriger certaines des lacunes de la pièce.

Et voici la liste des inconvénients des tuiles et des moyens de les minimiser :

  • La céramique est très froide, il est donc souhaitable de combiner le système de planchers chauds (bon matériau a une excellente conductivité thermique). Vous pouvez également décorer uniquement la zone de travail et la salle à manger avec un matériau plus chaud – bois. Voici un exemple de planchers combinés avec des carreaux et du stratifié.

Cependant, vous pouvez le rendre encore plus facile et poser les tapis de sol et vous mettre dans des pantoufles dans la cuisine se déplacer.

  • Un autre inconvénient de la céramique est une mauvaise isolation acoustique, qui est corrigée avec une couche d’insonorisation supplémentaire.
  • La tuile est quelque peu traumatisante en raison de sa glissante et de sa rigidité. Les ecchymoses sur le sol carrelé sont plus douloureuses que sur le bois ou le linoléum.
  • La céramique peut se briser si vous laissez tomber quelque chose de lourd dessus, disons, une casserole en fonte. En passant, les ustensiles tombant accidentellement sur le sol vont inévitablement se casser.
  • Pose de carreaux — c’est assez gênant et désordonné. Il est nécessaire de calculer avec précision la consommation du matériau, de le poser correctement, et surtout — de rendre la base parfaitement lisse. S’il y a des vides sous la tuile, il va inévitablement se fissurer. Par conséquent, avec tout travail de réparation, il est préférable de faire confiance aux carreleurs maîtres et de ne pas prendre le travail vous-même.

Indicateurs de qualité et étiquetage

Comment choisir une tuile sur le sol dans la cuisine qui résistera à un trafic accru, des processus de lavage fréquents avec des produits chimiques et des changements de température constants ? Pour déterminer la qualité du matériau aidera le marquage sur l’emballage.

  • Pour la cuisine, les carreaux ne sont pas inférieurs à la classe III sur l’échelle de résistance à l’usure PEI ou au moins grade 5 selon la norme d’état conviennent. Aussi sur la résistance à l’usure accrue peut informer le signe d’un pied sur le fond ombragé.
  • Les carreaux de sol peuvent être 1, 2 ou 3 variétés. La première classe de tuiles a permis seulement 5 tuiles défectueuses par cent, et la troisième — 25 ou plus.
  • Lorsque vous choisissez une dalle de sol, assurez-vous qu’elle est vraiment au sol. Cela vous dira un signe sous la forme d’un pied. Carreaux muraux avec un panneau de palmier pour les planchers ne sont pas bons. En passant, les carreaux de sol peuvent être empilés sur les sols et les murs.
  • Pour gratter le sol aussi peu que possible, choisissez la tuile, qui a une dureté d’au moins 7 unités, l’échelle de Mohs. Ensuite, ni le sable de la rue, ni le couteau ou le verre cassé sur le sol n’endommageront la surface de la céramique.
  • Quelle tuile devrais-je choisir pour la cuisine — brillant ou mat ? Du point de vue pratique, les carreaux mat ou semi-mat sont préférables, car ils sont plus résistants aux rayures et à l’abrasion. L’essentiel est que les carreaux mates n’ont pas un relief prononcé et une rugosité, sinon il sera difficile d’en prendre soin. Les carreaux brillants sont très beaux, faciles à nettoyer et visuellement facilitent la pièce, mais, malheureusement, ne peuvent avoir que 5 ou 6 points sur l’échelle de Mohs, et donc facilement endommagés par des matériaux plus durs — sable, verre et métal sera.

Un seul carrelage pour le plancher de la cuisine et le couloir doit être particulièrement résistant aux rayures (en particulier en raison du sable qui s’accumule dans le couloir) et avoir au moins 7 points sur l’échelle de dureté Moss

  • Afin de ne pas rendre le sol dans la cuisine trop glissant, il faut choisir une tuile avec un coefficient de frottement d’au moins 0,75. En passant, si pour vous dans la priorité des mouvements de sécurité dans la cuisine, alors nous vous conseillons de choisir la tuile légèrement rugueuse comme sur la photo ci-dessous et avec un léger relief. Malheureusement, un tel revêtement est un peu plus difficile à entretenir qu’une tuile lisse ou brillante.

  • Pour s’assurer que le sol dans la cuisine est résistant au lavage même avec des détergents agressifs, choisissez la tuile la moins poreuse avec une absorption minimale d’humidité, c’est-à-dire un AA marqué Tuile.

Plus la qualité est élevée, plus le prix est cher. En règle générale, le prix d’une bonne tuile sans trop-payé pour le design et la marque varie de 20 à 36 euros par mètre carré.

Dimensions et formats

La forme des carreaux de sol et des carreaux de céramique est souvent rectangulaire ou carrée.

  • Les tailles les plus courantes sont les formats : 20 × 20, 25 × 25, 20 × 30, 30 × 40, 33 × 33, 40 × 40 cm, et leurs variations, qui s’écartent des canons de 1-3 cm. Il y a aussi souvent une tuile de petit format 15 × 15 et 10 × 10 cm.

Carreau rectangulaire 20 × 30 cm à l’intérieur de la cuisine

Grandes tuiles non standard à l’intérieur de la cuisine

Le format et la taille de la tuile déterminent non seulement l’apparence du sol dans la cuisine, mais aussi le coût final et la complexité de la finition, la quantité de déchets et les tuiles coupées. Voici quelques conseils pour choisir une taille et une forme :

  1. Idéalement, la taille des carreaux doit être telle que lors de l’élagage, un minimum de coupe est nécessaire et le moins de déchets possible est formé. Calculez la bonne quantité de carreaux et déterminez la taille optimale pour votre taille de cuisine. Les calculs et les dessins les plus simples peuvent être faits indépendamment, armés d’une calculatrice, d’un cahier et d’un guide de calcul (voir ici).

Un exemple de la pose la plus simple des carreaux

  1. Le calcul des mises en page complexes est mieux confié à un spécialiste. L’essentiel est de lui donner les dimensions exactes de la cuisine, en tenant compte de toutes les caractéristiques (rebords, niches, tuyaux, etc.), choisissez plusieurs options de tuiles que vous aimez, et décider du modèle de mise en page. En règle générale, le service du concepteur est fourni gratuitement lors de la commande du matériel par la suite.

Après avoir calculé le nombre exact de tuiles, ajoutez un autre 10 -15% à ce chiffre. En cas de combat, de découverte de mariages et de réparations locales au sol, il est absolument nécessaire à l’avenir. Si soudainement les carreaux achetés ne suffisent pas, alors il y a un risque de ne pas trouver une tuile du même ton/calibre.

  1. Avant d’acheter, assurez-vous que toutes les boîtes sont de la même taille, c’est-à-dire la taille réelle, qui peut différer de la taille nominale de 5-7 mm. Le calibre est indiqué sur l’emballage à côté de la taille nominale, par exemple : 30 × 30 cm (L 288×288 mm) ou simplement un code alphabétique ou numérique comme sur l’exemple de photo ci-dessous. Par ailleurs, une telle erreur n’est pas un mariage, mais seulement un mariage caractéristique technologique de la production céramique.

Pour s’assurer que la tuile est plate, sans coutures et joints inclinés, assurez-vous qu’elle a le même calibre

  1. Si la base est inégale, alors pour sa finition, il est nécessaire de choisir une tuile 10 × 10 cm ou 15 × 15. Ainsi, les différences dans le sol sont les moins perceptibles, et le revêtement sera très fort. Certes, une petite tuile pour la pose et le maintien propre est un peu plus difficile.

Argile tuile

Le plus important, en plus du calibre, est la nuance de la tuile, c’est-à-dire la nuance réelle de la peinture revendiquée. Le fait est qu’avec la même couleur et appartenant à une collection, le ton diffère toujours légèrement d’un lot à l’autre. La différence entre les différentes tuiles peut sembler assez insignifiante, mais elle est susceptible de devenir perceptible après le style sera. Le défaut de couleur est la même caractéristique dans la production de céramiques, où les producteurs décident de trier le matériau par argile.

Acheter une tuile ou prendre livraison de marchandises à la maison, vérifier la correspondance du ton sur toutes les boîtes. Il est généralement affiché à côté du calibre sous la forme d’un code alphabétique ou numérique.

Que puis-je faire si les tuiles d’un ton ne suffisent pas ? Dans ce cas, prenez la tuile aussi près que possible de la tuile principale et placez-la là où elle est le moins perceptible. Par exemple, sous la cuisine, réfrigérateur ou sous la table.

Conception du sol, couleur des carreaux et options de style

Et maintenant, parlons du plus intéressant — la planification de la conception du sol, la sélection de la couleur, la texture et le motif de la disposition des carreaux. Voici quelques conseils que vous pouvez trouver dans la Le service devrait prendre :

  • Si la petite cuisine, puis presser les murs aidera à mettre des carreaux sur une diagonale, chevrons ou dans une valeur aberrante. Rappelez-vous que les carreaux trop grands peuvent visuellement « serrer » et sans laisser un petit espace.

Exemple de la disposition des carreaux noirs et blancs en diagonale

carreaux de sol disposés dans une descente

  • Si la cuisine est étroite, alors la tuile doit être choisie rectangulaire et posée au-dessus du sol.
  • Sur les carreaux de sol de la cuisine spacieuse sont préférables à la taille moyenne ou grande, les petites tuiles risquent de se perdre et de recharger l’intérieur avec un certain nombre de coutures. Cependant, gardez à l’esprit que plus la tuile est grande, plus la résistance de la tuile est faible.
  • Carrelage sans coutures (à partir de carreaux rectifiés) — universel et facile à entretenir. Cependant, puisque le revêtement est presque monolithique, il devient moins durable.
  • S’ il y a un manque de lumière naturelle dans la cuisine, la nuance chaude du sol est très organique. Inversement, si la pièce est au soleil la plupart du temps, la tuile doit être sélectionnée pour une teinte fraîche, par exemple, gris ou bleu.
  • Les carreaux saturés légers et moyens, curieusement, sont beaucoup plus pratiques que les carreaux sombres, par exemple, noir ou brun foncé. Les taches, les gouttes d’eau, les miettes et la poussière sont pratiquement invisibles. Cependant, les carreaux trop légers ont un point faible — des coutures qui se salissent rapidement et finissent par s’assombrir.

  • Les carreaux de sol doivent être combinés avec des murs ou d’autres éléments L’intérieur peut être combiné — un tablier, un ensemble de cuisine et même des rideaux. Par exemple, la couleur de la tuile peut être sélectionnée dans le ton de l’image sur le papier peint ou dans le même style avec le tablier que dans l’intérieur sur la photo ci-dessous.

Le tablier et le sol de cette cuisine classique sont confrontés à des carreaux espagnols Vives

  • Le plus souvent, le sol joue le rôle d’un fond neutre qui n’interrompt pas d’autres éléments de l’intérieur. Mais parfois, c’est le revêtement de sol qui devient l’accent principal, par exemple, si la tuile est légère, avec une truelle contrastée ou avec un motif. Dans ce cas, il est très important de décorer adéquatement le reste de l’intérieur.
  • En règle générale, pour les intérieurs modernes, les carreaux choisissent lisse, monophonique ou imitation du bois, de la pierre, de la peau de reptile et d’autres textures inhabituelles.
  • Carreaux gris foncé sur le sol

  • Carreaux gris foncé sur le sol

  • Pour la cuisine classique, la tuile est plus appropriée pour une pierre de forme carrée et de petite taille (de 10 × 10 cm à 30 × 30 cm), les carreaux pour le bois (bien que ce soit généralement une porcelaine) ou des carreaux avec un motif.

Voir aussi le matériau : comment poser les carreaux de vos propres mains.

En cas de visite au magasin

Avant d’aller au magasin, mesurez soigneusement la cuisine, déterminez à peu près le motif de peinture, la couleur et la conception du revêtement dans son ensemble.

  • Ne pas oublier de prendre un cahier et un stylo pour écrire les paramètres des options de vente : l’article, le prix, le nom du fabricant et la collection, et surtout, les dimensions (le calibre au stade de la planification peut être ignoré). Retour à la maison, pensez à quel type de tuile choisir par taille et conception, calculer la consommation de matériel, si possible, créer des mises en page, lire les commentaires et promondémarrer le marché. Peut-être dans un magasin en ligne, la tuile de l’article dont vous avez besoin est moins cher.
  • Et encore une fois, nous vous rappelons qu’avant de payer pour un achat, vous devez re-vérifier le calibre et le ton des boîtes, et aussi acheter du matériel avec au moins 10% de marge.

Galerie de photos