Jardin

La motobineuse thermique : Pourquoi opter pour ce modèle ?

La motobineuse thermique est très pratique pour la réalisation des travaux d’entretien de la pelouse. A la différence des modèles électriques, la motobineuse thermique est autonome. Elle n’a pas besoin d’une source d’alimentation pour fonctionner. Comme elle est très maniable, elle est adaptée pour un usage sur des surfaces plus grandes qu’un potager.

Les caractéristiques d’une motobineuse thermique

La motobineuse thermique est dotée d’un moteur quatre temps d’une puissance comprise généralement entre 4 à 6 CV. La majorité des modèles sont équipés de plusieurs vitesses. Il suffit de sélectionner celle qui convient à vos besoins. D’autres modèles peuvent faire une marche arrière. Cet appareil a besoin d’essence pour fonctionner. Mais il y a aussi des modèles fonctionnant avec un moteur diesel. Dans le cas d’une motobineuse thermique à essence, l’appareil fonctionne via un moteur brûlant un mélange air-carburant. Le moteur fonctionne par injection pour un modèle thermique diesel. 

A lire aussi : Comment faire pousser de la salade ?

Pour travailler un jardin d’une superficie de 500 m², une motobineuse thermique d’une puissance de 4 CV peut suffire. Un modèle d’une puissance de 5 CV est bien évidemment plus robuste et plus polyvalent. Il peut être utilisé sur un jardin d’une surface de 1000 m². Les motobineuses thermiques de 6 CV sont des modèles haut de gamme, destinés pour un usage professionnel. 

Les avantages des motobineuses thermiques

La motobineuse thermique est appréciée pour ses performances. En effet, la motobineuse thermique de chez webmotoculture.com est adaptée que ce soit : 

Lire également : Les différentes méthodes pour lutter contre la pyrale du buis

  • Pour sarcler
  • Pour biner
  • Pour émietter

Il peut travailler la terre jusqu’à 30 cm de profondeur. En plus d’être efficace, la motobineuse thermique est réputée pour son confort d’utilisation et sa rapidité. Certains modèles sont même capables de travailler une surface de plus de 1500 m². De plus, le moteur a l’avantage de ne pas surchauffer à l’usage. 

Il convient de savoir que les modèles thermiques sont plus puissants que les modèles électriques. Ces derniers sont généralement destinés aux petits travaux sur de petites surfaces. Etant donné sa puissance élevée, il est préférable d’utiliser la motobineuse thermique lorsque la terre n’est pas assez humide, notamment pendant les pluies hivernales. 

L’utilisation d’une motobineuse thermique

Après le passage d’une motobineuse thermique, il est nécessaire de laisser le sol se reposer pendant 4 jours avant de procéder aux semis ou à la plantation. L’appareil se démarre manuellement, soit par un lanceur classique, soit en actionnant un démarreur électrique, comme le cas d’une voiture. Le lanceur à poignée sert à tourner le moteur. Ce modèle peut être utilisé tout l’année. En automne, elle sert à labourer la terre afin de préparer le sol à accueillir de nouvelles plantations. Au printemps, elle est faite plutôt pour désherber et ameublir la terre. 

Avant chaque utilisation, il ne faut pas oublier de vérifier les niveaux d’huile et les éléments de fixation pour ajuster le serrage si besoin. Vous devez également contrôler l’état de la courroie sous le carter et celui du câble d’alimentation. Le moteur doit être assez froid avant de remplir le réservoir. Pour faire déplacer votre motobineuse thermique, il vaut mieux la tirer plutôt que de la pousser. Laissez le moteur tourner pendant une minute avant de commencer les travaux.