Travaux

Prix de l’isolation extérieure : combien prévoir ?

La hausse du coût de l’énergie fait réfléchir de nombreux propriétaires à la façon dont ils doivent isoler leur maison. Les travaux d’isolation des murs, de la toiture, ont une importance capitale pour faire des économies à long terme sur le chauffage, mais ils ont aussi un prix élevé.

C’est pour cela qu’envisager l’ITE (isolation thermique extérieure) de sa maison ne s’improvise pas et qu’il est important de connaître les méthodes, le matériau à utiliser, les aides et les prix. 

A lire aussi : Quelle alternative au parquet ?

Pourquoi choisir l’isolation thermique extérieure pour ma maison ?

Pour isoler les murs de votre maison, vous avez le choix entre isolation intérieure et isolation extérieure. L’ITE nécessite de refaire la façade de la maison et nous vous expliquons pourquoi.

Qu’est-ce que l’ITE ?

L’ITE ou isolation thermique extérieure consiste à isoler les parois froides des murs par la façade. L’objectif est de placer une couche d’isolant uniforme en continu sur toute la façade de la maison.

A lire également : Radiateurs électriques : comment les installer ?

Il y a deux méthodes possibles : soit l’isolant est placé directement sur la paroi puis recouvert d’un enduit d’accrochage, soit l’isolant est placé dans une ossature métallique ou en bois, habillée de bois ou de PVC, que l’on appelle bardage.

Quels sont les avantages de l’ITE ?

L’ITE est considérée comme la méthode d’isolation la plus efficace et elle présente plusieurs avantages outre le fait de parer les ponts thermiques :

  • La couche d’isolation n’a pas d’impact sur l’espace habitable.
  • Vous pouvez profiter des travaux pour rénover votre façade.
  • Vous restez dans votre maison sans problème durant les travaux.
  • Vous économisez immédiatement jusqu’à 20% sur votre énergie de chauffage.
  • Votre maison gagne de la valeur parce qu’elle est bien isolée.

L’ITE est donc choisi à raison par la plupart des propriétaires qui voient dans l’investissement de départ une conséquence positive rapide sur leur facture d’énergie.

Quel isolant utilisé pour les travaux ?

Les isolants ne diffèrent pas si vous voulez isoler votre logement par l’extérieur ou l’intérieur. En ce qui concerne l’isolant, vous avez le choix entre des isolants naturels et des isolants chimiques.

Voici ceux que vous pourrez trouver sur le marché : le PSE (polystyrène expansé), le polyuréthane, la laine minérale et la laine végétale.

L’isolant en laine animale se développe de plus en plus mais doit encore subir des traitements pour éloigner les nuisibles.

Si vous n’avez pas opté pour le bardage mais pour l’isolation sous enduit, sachez qu’il existe deux épaisseurs : l’enduit mince, de 3 à 8 mm d’épaisseur, le plus vendu actuellement et l’enduit épais de 8 à 20 mm d’épaisseur.

Quel prix pour les travaux d’isolation de vos murs ?

Le coût élevé des travaux d’isolation des murs ne se fait pas sans une comparaison de devis. Il peut être intéressant avant de faire faire des devis à différents artisans d’estimer en ligne le prix de ITE de votre maison. Vous trouverez différents sites qui proposent cet outil.

Qu’est-ce qui fait varier le prix des travaux ?

Le prix de votre chantier dépend des options que vous prenez. Voici comment connaître le coût de votre isolation thermique au mètre carré. Vous devrez tenir compte :

  • de la surface totale de murs à isoler
  • de la performance et du type d’isolants
  • de la technique d’isolation utilisée (bardage ou sous enduit). Chacune requiert du matériel spécifique et le bardage demande un matériau supplémentaire, le bois
  • du coût de la main d’œuvre
  • la configuration du bâtiment et de l’état de celui-ci

Même si les isolants épais ont un prix plus élevé, il n’est pas inintéressant de les choisir. En effet, leur coefficient de résistance thermique est plus important et ce sont eux qui vont vous permettre de faire des économies sur le long terme dans votre consommation énergétique.

Les fourchettes de prix de l’ITE au mètre carré sont les suivantes. Elles comprennent le prix de la pose : 

  • sous enduit : entre 85 et 180 euros
  • sous vêture : entre 163 et 270 euros
  • sous bardage bois : entre 88 et 165 euros
  • sous bardage métallique : entre 90 et 240 euros
  • sous bardage composite : entre 70 à 170 euros
  • sous bardage PVC : entre 50 et 150 euros

Quels que soient vos choix, le chantier est onéreux, mais pas impossible à entreprendre grâce aux aides mises en place.

Quelles sont les aides pour isoler sa maison ?

Sachez tout d’abord que pour ce type de travaux, la TVA a été réduite à 5 % au lieu des 20 % initial, ce qui fait une baisse du prix non négligeable.

Afin d’aider les foyers à faire des travaux d’isolation thermique, des aides sont possibles selon votre situation financière, la zone dans laquelle vous habitez, l’état de votre logement :

  • La Prime Effy ou prime énergie fonctionne comme les certificats d’économie d’énergie (CEE)
  • MaPrimeRénov’ est un financement proposé par l’Anah qui a commencé en 2020.
  • L’éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ peut être souscrit avec une banque et c’est l’État qui se charge de payer les intérêts.

Il ne reste plus qu’à faire les dossiers de demande.