Les différentes méthodes pour lutter contre la pyrale du buis

Les différentes méthodes pour lutter contre la pyrale du buis

Les insectes ravageurs ont depuis toujours représenté un problème majeur pour les jardiniers, notamment la pyrale du bois qui est une espèce redoutable. Lutter contre cette espèce revient à se débarrasser de ses œufs, des chenilles et des papillons nocturnes, ce qui n’est pas aisé. Mais aujourd’hui, plusieurs méthodes permettent de lutter efficacement contre la pyrale du bois. Nous vous présenterons quelques-unes dans la suite de cet article.

La méthode de la lutte manuelle et visuelle

Pour venir à bout des pyrales de buis, il faut vraiment que vous soyez sur tous les fronts. Vous devrez vous débarrasser aussi bien des papillons que des chenilles. Il est donc recommandé de porter une attention particulière à vos arbustes ainsi qu’aux feuilles, une ou deux fois par semaine. Passez quelques jets d’eau à vos arbustes lorsque vous voyez apparaître de jeunes chenilles. Vous pouvez également les ôter à la main si elles ne sont pas nombreuses. Cela n’est pas risqué, car les chenilles ne sont pas urticantes. Lorsqu’elles apparaissent en nombre considérable, il est mieux de recourir au traitement biologique (Bacillus de thuringiensis et pyrèthre). 

A lire aussi : Comment faire pousser de la salade ?

La méthode d’introduction d’auxiliaires

Lutter contre la pyrale du buis revient d’une manière ou d’une autre à détruire ses œufs. Pour y arriver, il suffit d’introduire un parasitoïde comme la femelle du trichogramme lors des premières pontes. En effet, le trichogramme est un micro-insecte qui pond des œufs à l’intérieur de ceux de la pyrale de buis. Lorsque ces œufs éclosent, les larves se nourrissent du contenu. Ce faisant, elles éradiquent complètement les futures chenilles. Cette méthode est très efficace, car peu importe la quantité d’œufs de pyrale, les femelles de trichogramme arrivent à les neutraliser.

A voir aussi : Comment sélectionner le volume du composteur ?