Actu

Les techniques pour réaliser un mur de soutènement pas cher

Le mur de soutènement est une structure qui, ayant une présentation verticale, a pour rôle de retenir de la terre sur une surface donnée. Il est utilisé généralement sur les terrains qui présentent un relief considérablement accidenté. Ce mur est néanmoins difficile à ériger et cela nécessite donc la mobilisation de moyens conséquents. Voici alors quelques techniques de réalisation de mur de soutènement qui vous reviendront moins cher.

La technique du bloc à bancher

Une première technique pour réaliser un mur de soutènement pas cher est celle du bloc à bancher. Encore appelé bloc de coffrage, cette technique est : basée sur des blocs en béton. Ils ont été : préalablement fabriqués dans des usines puis ramenés sur le chantier des travaux. À partir de là, il faudra empiler ces blocs les uns sur les autres. La partie centrale, qui est restée creuse depuis la fabrication, sera simplement alors remplie de ferrailles et de béton.

A lire aussi : Pourquoi prendre un abonnement Netflix ?

Il faut rappeler que vous avez l’obligation de penser à une fondation plus large que le bloc afin de gagner en solidité. La semelle de fondation permet au bloc à bancher de rester en équilibre. En plus d’être moins cher, cette technique présente énormément d’avantages. En somme, vous ne dépenserez que 55 euros par mètre carré pour les matériaux. La technique du bloc à bancher, a encore l’avantage de faciliter la pose du mur de soutènement. En plus, elle est rapide à réaliser et offre une bonne efficacité.

La technique du mur en traverses de chênes

Une deuxième technique pour réaliser un mur de soutènement pas cher est la traverse de chênes. Il s’agit d’un type de mur réalisé essentiellement avec du bois pour retenir du sable sur une surface donnée. Tout comme les autres techniques de soutènement, celle-ci également permet d’obtenir les résultats attendus sans avoir à débourser de grands moyens. Pour ériger ce mur, vous avez avant tout besoin de bois solides.

A lire également : Comment restaurer la couleur sur un canapé en tissu ?

Des pierres et briques seront également utiles dans votre réalisation. À partir de là, les travaux peuvent commencer par l’aplanissement du sol puis la pose de la fondation. Vous pouvez alors scier les bois et les installer dans des tranchées creusées profondément. Les briques et les pierres vous serviront à renforcer le bois afin d’obtenir un soutènement de mur solide et résistant. La technique du mur en traverses de chênes vous coûtera juste entre 10 et 20 euros sans la main d’œuvre.

La technique du géotextile

Même si elle nécessite beaucoup plus de travail, la technique du géotextile est : aussi adaptée pour obtenir un mur de soutènement pas cher. En retour, cette solution offre un mur protégé des dégâts d’eau. Ceci est possible grâce au système de drainage efficace que représente le géotextile. En effet, il s’agit d’un tissu synthétique qui a une propriété imperméable. Posé contre le mur de soutènement, il empêche toute infiltration de l’eau dans celui-ci.

Il requiert de préciser que la construction d’un mur de soutènement passe nécessairement par l’installation d’un système de drainage. Ce qui va nécessiter la mobilisation de moyens financiers pour prendre les travaux en charge. L’option du géotextile est tout simplement un moyen de réduire les dépenses pour obtenir un mur de soutènement pas cher. Veillez surtout à ce que la réalisation respecte le fait que le drainage doit être installé en aval. Et surtout, il faut que le type de remblai soit choisi avec précaution pour assurer la préservation de l’intégrité du mur de soutènement construit.

La technique de l’enrochement

Une dernière technique par laquelle vous pouvez réaliser un mur de soutènement pas cher est l’enrochement. Il s’agit d’un mur érigé à partir de blocs de roches solides qui sont entassées les unes sur les autres. Cette solution revient moins chère étant donné le fait que le matériau principal à utiliser est assez facile à se procurer.

Pour cette technique d’enrochement pour réaliser un mur de soutènement, vous aurez besoin de choisir judicieusement le type de roche à utiliser. C’est cela qui déterminera la solidité du baptiste et donc sa résistance. Vous aurez à débourser une somme approximative d’environ 90 euros pour chaque mètre carré.